OBJECTIFS VISES EN FONCTION DU TYPE DE MESURE D’ORDRE PROFESSIONNEL (MOP)

Nous résumons ci-après les objectifs relatifs aux trois MOP. Ce canevas d’objectifs spécifiques à chaque MOP nous permet de construire un programme et d’établir une proposition.

A. OBJECTIFS EN MATIERE D’ORIENTATION PROFESSIONNELLE

  • structuration d’un art et d’une analyse du travail
  • accomplissement de stages dans différentes structures (entreprises, associations, coopératives) afin de préciser l’orientation professionnelle
  • confirmation de l’orientation visée
  • construction de partenariat entre une structure de production, des dispositifs de formations et un suivi global du programme pour poursuivre avec une formation initiale ou une restructuration professionnelle

B. OBJECTIFS EN MATIERE DE FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE

  • recherche d’une place d’apprentissage ou la construction d’une place d’apprentissage
  • entrée dans une école en formation (publique ou privée)
  • suivi hebdomadaire de la personne en apprentissage
  • garant du déroulement de l’apprentissage auprès du maître d’apprentissageet de l’école professionnelle.

C. OBJECTIFS EN MATIERE DE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL

  • effectuer des missions dans des entreprises permettant d’affronter un nouveau domaine professionnel, se constituer un réseau
  • analyse de sa pratique afin de permettre une anticipation des questions mises en impasse jusqu’alors
  • formation intégrée (validation des acquis, formation continue, formation complémentaire)
  • relance professionnelle permettant de faire une analyse du marché de l’emploi, de structurer un dossier de candidature.

D. OBJECTIFS VISES EN MATIERE DE REINSERTION

  • accroître l’endurance physique, psychique et cognitive
  • augmenter les compétences sociales et individuelles
  • s’habituer aux processus de travail ;
    structurer la journée ou maintenir sa structure
  • établir le cas échéant un lien avec les offres de logement accompagné
  • accroître les compétences méthodologique, individuelle et sociale
  • s’accoutumer au travail quotidien et aux processus de travail
  • pratiquer l’auto-réflexion : travail – société – estime de soi – bien-être
  • stimuler la motivation au travail
  • atteindre une capacité de travail de 50 à 100%.